mardi 27 décembre 2005

Clio...? Une muse en colère...

Amateurs de voitures, fuyez !!
Ce blog ne sacrifie pas à Renault, mais à l'Histoire dont Clio, inventée par les Grecs, est la muse éponyme.
"Clio, le greffier de l’âme, pareille à celle qui tient les comptes (…)
Ecris, Clio ! confère à toute chose le caractère authentique. Point de pensée
Que notre opacité personnelle ne réserve le moyen de circonscrire
O observatrice, ô guide, ô inscriptrice de notre ombre
!"
Paul CLAUDEL extrait de la première des Cinq Grandes Odes (J'emprunte cette citation au site www.polymusethique.com, de très bon aloi).
Un blog d'Historienne, donc, un atelier en somme, pour penser à haute voix, hors des contraintes universitaires, des filets qui enserrent la pensée, dans une période, dans un domaine, sur un sujet, dans un langage compassé.
Un atelier donc, mais un plaidoyer aussi, en ces temps qui aiment, qui cultivent (mais qui est "qui" ?) le mot-choc, le mot-affect, le terme qui brille, la paraphrase qui décrit l'évènement, le réplique à l'envi sans l'expliquer, en ces temps qui usent de l'image et de l'affect en lieu et place de le pensée.
Un plaidoyer donc, pour la pensée lente, réfléchie, qui décortique et cherche à comprendre, qui s'échine à lire les Anciens et à les comprendre, qui travaillent à trouver sens aux mots, aux actions, au risque de déplaire... qui forcément déplait, puisqu'elle ne flatte pas, et qu'elle néglige de séduire.
Bref : un atelier, un plaidoyer, un moyen aussi d'apaiser cette colère qui ne cède pas.